Aller à l’étranger…

Le parc du Retiro à Madrid, Espagne

Ici en France, tout le monde a l’air d’accord : pour vraiment apprendre une langue et la parler couramment, il vaut mieux aller vivre dans le pays.

Je serais plutôt mal placée pour dire le contraire : j’ai fait plusieurs séjours linguistiques en Angleterre, puis en Espagne avant d’aller m’y installer à plus long terme. Mais ce qui a vraiment fait une différence, c’était l’absence (ou presque) de contacts avec des français une fois sur place. Et ça, je dirais que c’était aussi important que de faire le déplacement !

Pas toujours facile

Une fois dans le pays, on se sent submergés : tous les mots, tous les sons nous assaillent et deviennent un défi. C’est fatigant :  à chaque échange, il faut faire des efforts et souvent, on n’est pas compris, alors il faut répéter, c’est humiliant et frustrant. Le pire c’était les groupes : plusieurs conversations en même temps impossible à suivre… On a vraiment envie d’abandonner…  Souvent au début, j’arrêtais d’essayer de comprendre et je me réfugiais dans ma bulle, laissant mon entourage devenir un doux brouhaha… Mais heureusement, petit à petit, lentement mais sûrement, le cerveau s’habitue et on finit par se débrouiller !

Comment s’améliorer

Pour progresser au quotidien, je regardais d’abord les jeux télévisés et les dessins animés pour travailler ma compréhension !  Mais c’est de rencontrer des natifs et leur parler régulièrement qui a été déterminant pour m’aider à progresser rapidement. Au bout de plusieurs mois j’ai pu commencer à écouter des émissions de radio et le téléphone ne me faisait plus aussi paniquer ! Et puis, grâce aux sous-titres, j’ai pu apprécier les films en version originale (et j’ai complètement abandonné la VF depuis !) Mais quand j’ai enfin réussi à prendre du plaisir à lire un roman en anglais ou en espagnol, sans m’arrêter tous les 3 mots pour regarder dans le dictionnaire, j’ai souri intérieurement de satisfaction !

Devenir bilingue

J’ai entendu dire que si on rêve et si on arrive à compter dans la langue étrangère, ça veut dire qu’on est pratiquement bilingue… En fait, ce n’était pas vraiment mon objectif car pour moi, apprendre une langue c’est comme un puits sans fond : on n’a jamais fini de découvrir de nouveaux mots, de nouvelles expressions, ou encore de nouvelles nuances… C’est ça la beauté d’une langue ! Comme on dit en anglais « it keeps you on your toes »(ça nous oblige à ne pas nous relâcher !) et du coup on n’a jamais fini d’apprendre !

Alors, autant le savoir dès le début et profiter du voyage plutôt que de penser seulement à la destination !

Une maison californienne

Enjoy the ride ! Bon voyage ! ¡Hasta la vista!

En ligne !

Cela fait quelque temps que je voulais améliorer ma présence en ligne : c’est donc chose faite !

Alors, pourquoi avoir choisi cette photo de la plage du Rohaliguen, près de Sarzeau ? D’abord, parce que j’adore cet endroit ! Le Morbihan est une région magnifique de la Bretagne Sud et comme moi, je suis sûre que vous aimez y habiter.

Quand quelque chose ne présente aucune difficulté, en anglais on parle d’un « walk in the park » et… en ce qui concerne vos progrès, je ne peux pas vous le garantir !

Mais je vous dirais avec les mots d’Antonio Machado : « Caminante, no hay camino / se hace camino al andar ». C’est ensemble que nous trouverons le chemin de votre réussite, « your pathway to success« .

Sur ce blog je vous partagerai les trucs, astuces et autres conseils qui m’ont aidée à devenir trilingue et à le rester !

A très bientôt ! Watch this space! ¡Hasta luego!